• Paroisse Notre Dame du Cher •

• Ballan-Miré • Druye • Savonnières • Villandry •

Paroisse Notre-Dame du Cher

 

 

L'église de Druye

L'église

 

Image description

L'église paroissiale, dédiée à saint Pierre, est connue dès 1081 (ecclesia S. Petri de Droe) dans le cartulaire de l’abbaye de Noyers, abbaye de laquelle elle relevait ainsi que le Prieuré-cure.

Des éléments de maçonnerie en petit appareil subsistent à la base du mur de façade. Pour l'essentiel l'édifice actuel est du 12ème siècle. Il comprend une nef couverte en charpente et un chœur voûté en berceau brisé que prolonge une abside semi-circulaire éclairée de trois fenêtres en plein cintre.


Au début du 16ème siècle, côté méridional, sont ajoutés un collatéral (disparu), et une chapelle s'ouvrant sur l'extérieur par un porche en charpente. La chapelle est bénite en 1519 par Christophe de Brillac, archevêque de Tours.

Le samedi 23 mai 1562 l’église est en partie pillée par une compagnie de Huguenots à cheval qui allait à Chinon. Le lendemain une autre bande, parmi lesquelles se trouve Pierre Bauldré de Savonnières, détruit l’autel et les peintures et pille tout ce qui reste dans l’église.

Le clocher, qui masque en partie la façade, est construit au 18ème siècle.

 

église de Druye

Curiosités

Une Vierge en pierre du 15ème siècle (classée).

église de Druye

LE PRIEURE CURE

Le prieuré-cure attaché à l’église dépendait aussi de l'abbaye de Noyers, il disparut à la Révolution. C’était aussi un fief dépendant de Colombier (Villandry) Le Prieuré-cure de Druye possédait deux métairies. L’une d’entre elles est la ferme établie au lieu-dit Le Prieuré.

Il existait dans le bourg une maladrerie qui fut annexée à l’Hôtel Dieu de Tours